Open Site Navigation
  • Louis Grenier

L’année 2021 en développement économique – l'influence de la covid sur notre stratégie

Dernière mise à jour : oct. 12

Tous les commentateurs économiques ou politiques y vont de leur prévision : la pandémie changera certains comportements d’affaires d’une façon pérenne, disent-ils tous. Fort bien, j’en suis! C’est quand on tente de dire quels seront les pans de l’économie qui seront durablement changés qu’il devient plus difficile d’appréhender la future réalité. Or, pour tout professionnel en développement économique, il est vital de bien comprendre cette évolution pour mieux orchestrer la relance. Même si les comportements d’affaires se modifient d’une façon similaire sur l’ensemble du territoire québécois, les conséquences ne seront pas les mêmes selon que vous coordonnez l’économie d’une ville, d’une banlieue, d’une ville-centre ou d’une MRC en région-ressource. Si la base économique de votre milieu est le tourisme, par exemple, les résultats de la relance seront très différents d’un milieu où la base économique est l’industrie. On sait que certains secteurs économiques seront touchés durablement partout et que la relance sera longue pour eux. Ainsi en est-il pour la restauration, l’hôtellerie, l’industrie du voyage. D’autres comme le commerce, la culture, l’événementiel et l’industrie du congrès seront également durablement affectés, mais pour chacun d’eux, les effets varient alors que des options alternatives ont été testées avec succès pour certains. L’immobilier, quant à lui, subira sûrement des effets durables à long terme, mais certains de ces effets seront bénéfiques parce qu’il s’adaptera aux nouvelles tendances. Déjà, on se rend compte que la construction, tant industrielle que commerciale ou résidentielle, n’a pas tant souffert au cours de 2020. Si la situation du bureau au centre-ville de Montréal est préoccupante, la plupart des experts se montrent tout de même optimistes pour peu que la relance favorise une reprise des activités normales.

Le tableau suivant .xls (fruit bien modeste de ma réflexion) montre que, comme dans toute crise, celle-ci réserve des opportunités. Il appartient à chacun de nous d’orchestrer et d'assurer le monitorage de la relance sur son territoire. L’année 2021 sera peut-être celle d’un renouveau économique du Québec et son entrée définitive dans une nouvelle ère de prospérité. À nous d’y voir!


Vous avez une question pour Louis ? N'hésitez pas à le contacter dès maintenant!

Réservez votre place dès maintenant!!!


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout